VASTE RASSEMBLEMENT
Pour des
ACTIONS IMPRESCRIPTIBLES
2 rue Alexis Mossa 06000 NICE
---oOo---

AVANT - PROPOS





























Ces  programmes  sont  le  fruit  de  diverses  observations  sur  tout  ce  qui  se  passe  et  dont  chacun  peut  se  rendre  compte  autour  de  lui.
Cependant,  il  n'était  pas  question  de  revenir  sur  des  évènements  passés  depuis  trop  longtemps;  le  point  de  départ  suffisamment  important  était  le  "Sommet  de  Copenhague".

Ensuite,  il  suffisait  de  s'informer,  discuter  et  réfléchir  sur  l'actualité  de  ces  dernières  années  jusqu’à  aujourd’hui;  mais  là  encore,  il  ne  pouvait  être  traité  de  tout  à  la  fois.
Tous  les  sujets  exposés  recouvrent  beaucoup  de  domaines  qui  intéressent  les  Français  et  la  France,  mais  aussi  l'Europe  et  parfois  le  Monde.

Il  est  indéniable  que  les  problèmes  soulevés  revêtent  chacun  une  urgence  particulière  que  les  Gouvernants  actuels  paraissent  négliger.

Par  crainte  d'opposition  politique  systématique  plutôt  nihilistes,  de  critiques  médiatiques  plus  ou  moins  opportunistes  et  intéressées,  de  dénigrements  de  pur  snobisme  de  la  part  de  personnes  plus  soucieuses  de  leur  "paraître"  que  de  vouloir  servir  les  intérêts  du  Pays  et  de  la  population,  les  Ediles  actuels  de  la  nation  préfèrent  "laisser  courir" ou  agissent  par  "petites  touches"  pour  "parer  au  plus  pressé"  en  espérant  des  jours  meilleurs  qu'ils  sont  incapables  de  créer,  ou  seulement  concevoir.
Des  décisions  bénéfiques  attendues,  des  solutions  manifestement  réclamées,  de  nombreuses  mesures  socio-économiques  à  court  et  moyen  terme,  devraient  être  sérieusement  mises  en  application;  peut-être,  il  en  va  de  la  survie  économique  et  fonctionnelle  du  Pays.
Il  serait  urgent  également  que  certaines  déclarations  politiques  soient  suivies  de  résolutions  appropriées,  protectrices  et  nettement  plus  engagées  tendant  à  alléger  tant  soit  peu  le  poids  de  l' existence  et  la  pression  que  subissent  les  petites  gens,  tous  ceux  qui  ont  amené  la  France  à  un  niveau  confortable,  regretté  et  déclinant  aujourd'hui.

A  l'Elysée,  au  Gouvernement,  comme  dans  les  partis  politiques  traditionels  se  trouvent  des  personnes  apparemment incompétentes  qui  malheureusement  sont  largement  à  l'abri  des  conséquences  négatives  de  la  vie  familiale,  professionnelle  et  sociale  actuelle;  sinon,  elles  agiraient  davantage.
Même  celles  qui,  sous  l'ancienne  Présidence,  étaient  venues  de  la  diversité  ne  risquaient  pas,  en  réalité,  de  se  retrouver  dans  les  difficultés  de  toutes  sortes  qui  peuvent  assaillir  quotidiennement  le  Français  moyen,  l’ouvrier  ou  le  retraité.

Dans  les  hautes  sphères  politiques,  il  n'y  a  aucune  personne  capable  de  prendre  précisément  en  considération  les  pénibilités  de  la  vie  d'aujourd'hui  qui  frappent  cette  catégorie  de  la  population  qui  constitue  la  "majorité  silencieuse",  celle  que  nos  gouvernants  se  plaisent  à  fragiliser  économiquement,  psychologiquement  et  socialement par  le  biais  des  médias  complices .
Les  classes  moyennes,  et  surtout  celle  dite  " moyenne-basse ",  à  cause  de  certaines  mesures  gouvernementales inappropriées,  sont  venues  grossir,  apparemment  durablement,  les  effectifs  de  cette  majorité  silencieuse  qui  n'ouvre  droit  à  aucune  aide,  quelle  qu'elle  soit,  malgré  la  modicité  relative  de  leurs  revenus  par  rapport  au  coût  réel  de  la  vie  actuelle  et  sombrent  progressivement  dans  une  nouvelle  précarité.

A  l'heure  d'Internet,  des  réseaux  sociaux  et  d'une  certaine  diffusion  universelle  de  l'information,  il  était  temps  de  rapporter  le  fruit  de  ces  méditations,  confortées  lors  de  rencontres,  conférences,  discussions  informelles,  par  le  biais  d'une  vulgarisation  facilement  accessible  et  compréhensible.
Ces  écrits,  qui  abordent  différents  évènements  survenus  de  décembre  2009  à  aujourd’hui,  se  fixent  pour  but  de  proposer  des  réflexions  susceptibles  d'apporter  une  pierre  après  l'autre  à  l'édification  d'une  France  plus  juste,  plus  tranquille,  plus  harmonieuse,  plus  heureuse;  sans  pour  autant  verser  dans  une  démagogie  excessive  et  souvent  destructrice  ou  adhérer  aux  propos  virulents  à  l'encontre  de  ceux  qui  ne  veulent  pas  que  la  Patrie  de  nos  aïeux  soit  diluée  dans  une  entité  islamisante  particulièrement  active  et  finisse  par  disparaître.

La  France,  les  Françaises  et  les  Français  doivent  résoudre  ces  problèmes  qui  sont  occultés  par  nos  gouvernants  actuels.

Le  V.R.A.I.  présente  un  programme  aisément  réalisable  et,  somme  toute,  peu  onéreux,  au  regard  de  la  gabegie  financière  de  l'Exécutif  au  pouvoir  depuis  2012;  évidemment,  il  s'agit  d'études  qui  impliquent  sans  doute  des  précisions,  compléments  d'informations,  ou  vérifications  plus  approfondies  pour  être  exploitées  avantageusement  mais  il  est  déjà  possible  de  travailler  avec  ces  programmes  tels  qu'ils  sont.

Attirer  l'attention  des  Français  sur  les  éléments  évoqués  dans  les  différentes  rubriques  de  ces  programmes  devrait  engendrer  une  prise  de  conscience   devenue  impérative  et  indispensable  sur  l'état  du  Pays  et  promouvoir  sans  doute  des  solutions  pour  une  France  sérieusement  malade  mais  dont  l'état  général  est  susceptible  de  s'améliorer;  cela  semble  être  le  souhait  unanime  de  la  population  depuis  le  printemps 2015  et  surtout  en  ce  début  d'année  2016 .

IL   EST   TEMPS   DE   PARLER   V.R.A.I.